Manon Barbeau


La cinéaste Manon Barbeau est à l’origine de la formidable aventure du Wapikoni mobile.

Pendant plus de trente ans, elle a œuvré comme scénariste et réalisatrice pour plusieurs organismes notamment Télé-Québec et l’Office national du film du Canada (ONF). Elle a écrit quelques centaines de scénarios, pour la télévision surtout, et réalisé une dizaine de longs-métrages, principalement documentaires, plusieurs fois primés.

En 2002, elle fonde Les Productions des Beaux jours inc. et crée le Vidéo Paradiso, studio ambulant de création vidéo et musicale destiné aux jeunes de la marge urbaine, et le Wapikoni mobile destiné aux jeunes des Premières nations.

En 2008, Manon Barbeau fonde la Maison des cultures nomades qui a produit, entre autres, Hip Hop tout en couleursFranco-Rythmes et Le 8ième feu, spectacles musicaux réunissant sur scène des musiciens des Premières Nations et des artistes de différentes communautés culturelles. En juillet 2008, en collaboration avec Youri Mourog, elle crée les productions Totam et produit avec Lucille Veilleux le documentaire,Wapikoni, escale à Kitcisakik réalisé par Mathieu Vachon.

Manon Barbeau a été présidente de l’Observatoire du documentaire du Canada de 2006 à 2008 et siège depuis 2010 au Conseil d’administration de Culture Montréal.

En avril 2006, Manon Barbeau était honorée pour l’ensemble de son œuvre au Gala Femmes du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias (FCTNM). Elle a été nommée Fellow d'Ashoka Canada en 2009, a reçu le prix Reconnaissance UQAM 2010, elle fut nommée Personnalité de la semaine La Presse-Radio-Canada en avril 2012, a reçu le prix Excellence communautaire TELUS et le prix Femme d'affaires du Québec (OBNL) en 2012.