Partager sur

Journal de bord

Chili 2017 - Journal de bord 1

// Mapuche School of Filmmaking and Communication of the Aylla Rewe Budi

Nous voici en territoire Mapuche Lafkenche, où l’ est en pleine réalisation de son septième atelier de production cinématographique! Comme à chaque été austral, l’équipe du Wapikoni est arrivée en territoire pour appuyer ce grand travail de réflexion autour du savoir mapuche, tout en utilisant l’outil du cinéma. Ainsi, nous contribuons au processus collectif de bâtir un cinéma ancré dans une perspective propre aux Mapuche.

Tous participent cette tâche : les jeunes, leurs familles et les aînés des lof (communautés) du territoire. Ces derniers guident les jeunes réalisateurs et partagent leurs connaissances pour construire les courts-métrages. Comme l’année passée, nous sommes témoins d'un processus d'intégration de nouveaux participants et de participantes de plus en plus jeunes. Les enfants des communautés apportent une belle énergie, une volonté d'apprendre, une créativité immense et une connaissance profonde de leur culture et territoire. Ce renouvellement se fait sentir aussi au niveau technique. Cette année, les jeunes expérimentent et approfondissent les techniques d'animation, particulièrement en utilisant des éléments trouvés du monde naturel.

Nous avons maintenant vécu deux semaines de travail intense ensemble. Les 17 jeunes cinéastes se sont divisés en deux équipes de travail, situées dans deux pôles stratégiques du territoire – Rolonche/Huapi et Llaguepulli/Malalhue. Ceci nous permet d'être présents dans plusieurs lof et d'incorporer les connaissances et expériences de vie des aînés. Les deux équipes de travail sont appuyées comme toujours par les familles des jeunes, qui les guident dans le processus de recherche pour le film.

Notre première semaine a commencé avec des ateliers de scénarisation collective, pendant lesquels tous les jeunes réalisateurs ont partagé leurs idées et inquiétudes. Nous avons assumé le défi d'intégrer toutes ces belles idées dans un seul court-métrage. Avec un processus de recherche orale sur le rag (l'argile, et comment travailler avec celle-ci), un projet d'animation utilisant cette même matière, des savoirs partagés par deux aînées sur les espaces sacrés du territoire, et passant par une exploration des formes de communication que sont le peuma (rêve) et vl (chant), un court-métrage aussi complexe que diverse et riche en connaissances est en train de prendre forme.

Entre les tournages sur le territoire et les ateliers d'animation pour les plus jeunes, les participants avec plus d'expérience ont aussi suivi des exercices de caméra pour renforcer leurs connaissances techniques. Entre autres, ils ont pratiqué l'utilisation de divers plans, les techniques de tournage en mouvement, et le montage. Les plus jeunes sont ravis par l'animation stop-motion et tous sont très motivés par le développement du projet de film. On a accompli tellement en deux petites semaines!

 

Du territoire de l'Aylla Rewe Budi,

l'équipe de formation, coordination et recherche :

 

Daniela, Juan, Silvia, Lihuen, Ivonne, Ariella et Iphigénie