Partager sur

Journal de bord

Journal de bord du 17 février 2011

Nous venons tout juste de terminer notre première semaine de préparation à Puyehue. Réunis dans une école de campagne qui ressemble étrangement à une vieille école de rang (murs et planchers en petites planches de bois avec deux truies en fonte pour nous réchauffer) nous avons eu le plaisir d’accueillir une douzaine de jeunes mapuches provenant de trois différentes communautés. Le tout a débuté par un «Llellepun» (cérémonie spirituelle) dirigé par le «Lonko» du village, qui a demandé l’appui des esprits dans le bon déroulement et le succès de notre travail. 

Les jeunes, âgés de 12 à 21 ans, s ont très intéressés et motivés, tout comme leurs accompagnateurs Juan et Guido , qui nous appuient et partagent avec nous leur expérience et leur grande connaissance de la culture Mapuche. Avec eux, nous avons d’abord visionné et discuté longuement des films de la Wapikoni mobile. Les jeunes furent étonnés de voir à quel point la réalité exprimée dans certains courts-métrages est similaire à celle de leurs homologues des Premières Nations. Pour le reste, ils étaient impatients de faire leurs premières armes avec la PD-170, la perche et de mettre en pratique le montage vidéo à partir des premiers exercices qu’ils ont réalisé. 

Dès demain, nous ferons 260 km à destination de Malalhue, où nous résiderons durant 3 semaines. C’est de là que nous réaliserons les premières œuvres de ces jeunes.” Benoit, depuis Puyehue (jour : 25° C - nuit : -2°C - Sans eau chaude….) 

Ariella, Andres et Guido, équipe de coordination