Partager sur

Journal de bord

Journal de bord du 22 mai 2011

// Mélanie O'Bomsawin

La diffusion des cinq courts-métrages a commencé avec une avant-première spéciale dans la communauté de la première escale, Malalhue-Chanko. Les jeunes cinéastes en formation de Malalhue ont tous été présents, habillés traditionnellement pour l’occasion. Ils et elles ont été joints par les jeunes cinéastes de la communauté Puyehue, venus présenter leur court-métrage. La soirée a été organisée par les jeunes des deux communautés, qui ont profité de l’occasion pour pratiquer leurs discours devant un grand public curieux. 

Les membres du  Malalhue-Chanko de tous les âges sont arrivés en force à la ruka d’une des familles participantes – convertie en salle de cinéma officielle pour la soirée – accompagnés par des membres de communautés voisines intéressés par le projet et représentant(e)s de l’école secondaire mapuche de plusieurs des jeunes cinéastes de Malalhue.

Les jeunes ont commencé la soirée avec une présentation du projet et de leur expérience en tant que cinéastes en formation. Ensuite venait l’avant-première du court-métrage réalisé par les jeunes de Malalhue, qui a été reçu avec beaucoup d’applaudissements et d’émotion. Le visionnement a été suivi par une discussion modérée par les jeunes, permettant à chaque membre du public de partager ses impressions à son tour. Cet échange émouvant nous a fait part de l’impact énorme qu’à eu notre “école d’été” dans cette communauté et l’importance, pour les parents des jeunes et les anciennes et anciens de la communauté, d’être témoins du nouveau protagoniste des jeunes de la communauté. 

Ce partage d’impressions et d’émotions a été suivi par la présentation du court-métrage de Puyehue par ses réalisateurs, suivi par son visionnement. Les jeunes ont présenté les trois courts-métrages des jeunes réalisateurs de Mehuin en l’absence de ces derniers, qui ont eu des difficultés a quitter leurs communautés. 

Finalement, le grand moment pour nos jeunes cinéastes est arrivé : elles et ils ont reçu les diplômes attestant leur participation à l’école d’été des mains de leurs parents, ainsi que leur propre copie de leur court-métrage et une compilation des cinq courts-métrages réalisés par la Première école d’été en cinématographie mapuche. Parents et grands-parents ont été aussi émus que les jeunes. Les adultes de la communauté qui ont participé à la réalisation du court-métrage ont aussi reçu leur copie. Finalement, l’avant-première a terminé tôt le lendemain… car les parents des jeunes ont organisé une célébration communautaire avec mets traditionnels, musique et beaucoup de convivialité !