Partager sur

Journal de bord

Le témoignage de Venus Chehuin

// Équipe terrain

Cette expérience à l'école de cinéma m’a permis d’apprendre la manipulation du microphone, la captation du son, le montage et le sous-titrage d'un film, bref, tout ce qui touche à la technique. Parallèlement, nous avons appris comment créer un film, comment transmettre le savoir, les expériences, les histoires – sous quelles formes nous pouvons les exprimer grâce au cinéma. 

Ce projet, qui existe déjà depuis cinq ans, est fondamental pour la sensibilisation des jeunes de nos communautés mapuche, pour renforcer l'amour de notre identité. Ce travail nous est utile en tant que jeunes, car il nous permet de bâtir nos propres stratégies communicationnelles et de devenir des communicateurs de notre territoire. 

-- Venus Chehuin, 19 ans, a participé pour la première fois en 2015. 

L'école de cinéma et communication mapuche du Aylla Rewe Budi a pour objectif de renforcer et de rendre visible la communication mapuche, soit de chercher sa propre manière de faire le cinéma. Dans ce contexte, chaque année depuis 2011 un atelier de production cinématographique est réalisé dans ce territoire mapuche au Chili, en collaboration avec le Wapikoni mobile et Initiative vidéo stratégique.