Partager sur

Journal de bord

Le Wapikoni à l’œuvre auprès des réfugiés syriens

// The Wapikoni Team

Le Wapikoni s’est joint récemment aux efforts menés par des organismes internationaux pour venir en aide aux réfugiés syriens.

C’est avec énergie et dévotion qu’une équipe de cinéastes, composée de François Laurent et d’Omar Elhamy, s’est envolée pour la Turquie afin d’y faire une escale près de la frontière syrienne pour y rencontrer des réfugiés.

L’initiative s’inscrit dans une démarche de collaboration entre la fondation Je veux jouer, le Wapikoni mobile et le centre médiatique Rozana. L’objectif était d’y former des participants et d’offrir une voix à ces populations vulnérables.

Les activités de formation se sont déroulées sur deux semaines, principalement dans la ville de Gaziantep, au court desquelles les participants ont développés trois projets de film. Une animation et deux documentaires ont ainsi été réalisé par le collectif d’étudiants syriens en collaboration avec l’équipe du Wapikoni sur place.  

Les réalités de la guerre ont évidemment été abordées par les réfugiés, qui espèrent éveiller l’attention du monde avec ces films que l’on pourrait qualifier de bouteilles à la mer.