Partager sur

Journal de bord

JOURNAL DE BORD – semaine 2

JOURNAL DE BORD – semaine 2

Cette deuxième semaine à Timiskaming fut très productive malgré la chaleur accablante et les orages impromptus. Sept tournages sont maintenant complétés et le montage va bon train! Le tournage du film « Success » de Nicholas Rodgers et Shane Polson s’est soldé par la cuisson d’un délicieux frybread (bannique frite) qui fut ensuite partagé par plusieurs membres de la communauté, dont notre ami Seth et ses frères. Les réalisateurs voulaient faire un parallèle entre l’épanouissement individuel et la cuisson de ce pain traditionnel : il faut réunir les bons ingrédients (expériences de vie) et les bonnes conditions (l’environnement) pour obtenir un pain réussi (l’individu épanoui), qui sera ensuite apprécié par tous les convives (la communauté des pairs). Pas mal pour un premier film! Nous avons aussi terminé le tournage du film « Running Home » du jeune prodige Seth Chevrier, dont les scènes finales ont lieu dans le bush. Dévorés par les moustiques, les membres de l’équipe ont tenu le fort et le résultat est prometteur! L’apparition d’un ancêtre dans une scène du film a mis notre créativité à l’épreuve; finalement, c’est par un jeu de miroir sur un arbre que nous avons obtenu l’effet désiré. Pas besoin de CGI quand on est inspiré! Le film de chasse de Trent Stanger est aussi passé au stade du montage. Trent démontre un grand intérêt pour cette étape cruciale du processus de création et il est très désireux d’apprendre. Il a été très professionnel, même lorsque venait le temps de faire des choix déchirants pour la sélection des séquences. Finalement, nous avons enregistré la chanson de Lori, la maman d’Elizabeth McBride, pour la séquence finale du film de celle-ci, une scène de bataille épique qui vient couronner ce film sur sa passion pour la confection de costumes et d’accessoires liés au monde des mangas. À venir, beaucoup, beaucoup de montage et une dernière journée de tournage pour le vidéoclip anarcho-steampunk-activiste de Darrell McBride et de son band de punk rock « Mustapio's Magical Murder Music ». Comme le nom l’indique, ça risque de brasser pas mal!