Journal de bord

Journal d'escale - Uashat mak Mani-Utenam 2012

// Serge Bordeleau

À notre arrivée à Mani-Utenam, le 6 mars, le blocus de la route 138 était déjà en place depuis la veille. Devant le tipi érigé au milieu du chemin, on pouvait voir les Innus avec leurs bannières, bravant le froid pour interdire le passage des camions roulant vers le chantier de La Romaine. Après cinq jours de protestation pacifique, l’injonction est tombée : par ordonnance de la cour, les protestataires devaient libérer la route avant 17h, le vendredi 9 mars. Réal Junior Leblanc était là pour capter le tout. Caméra au poing, il a pu filmer l’arrivée des renforts policiers, l’arrestation d’une dizaine de personnes et finalement l’apparition de l’escouade anti-émeute, venue disperser le reste des manifestants et, du coup, rouvrir la voie à la circulation. C’est donc une escale qui commence avec bien de l’action ! . Note: L’action visait non pas à bloquer le ravitaillement des communautés de la Basse Côte-Nord, mais plutôt à empêcher certains camions d’approvisionner le chantier de la Romaine. Les lnnus n’ont pas encore signé d’entente avec le gouvernement en rapport avec la Romaine, ni pour le Plan nord d’ailleurs. Ils souhaitent avoir un mot à dire sur l’exploitation de leur territoire traditionnel, particulièrement pour la protection de l’environnement.  protester», m'a confié Réal Junior Leblanc.