Partager sur

Événement

Cinq courts métrages du Wapikoni au Musée de la science et de la nature de Denver

  

Le Wapikoni mobile est fier de vous annoncer que cinq de ses courts métrages seront projetés au Denver Museum of Nature & Science (Musée de la science et de la nature de Denver) le 12 avril à 18 h 30. Ils font partie d'un programme spécial intitulé Our Children, Our Future (Nos enfants, notre avenir).

"Le Denver Museum of Nature & Science est honoré de s'associer au International Institute for Indigenous Resource Management et à la Denver American Indian Commission afin de présenter le festival de cinéma et d'art autochtone Indigenous Film & Arts Festival, une série de projections mensuelles autochtones."

Pour cette édition printanière, les programmateurs ont choisi cinq courts métrages réalisés par des cinéastes de Wapikoni mobile de partout au pays pour représenter l'espoir que portent les enfants.


Voici les cinq films qui seront présentés :

- LAC ABITIBI : En évoquant le souvenir de sa grand-mère, l’Algonquine Mélanie Kistabish s’interroge sur ses propres origines. Avant l’adoption de la loi fédérale sur les Indiens, le Lac Abitibi était un lieu de rassemblement pour les siens. Mélanie retrace l’histoire des lieux, traquant un passé oublié. (2006, 15 min.)

- L'AMENDEMENT :  Dans ce court métrage expérimental, le cinéaste algonquin Kevin Papatie explore les répercussions des pensionnats sur la langue et la culture de la Première Nation de Kitcisakik. (2007, 4 min.).

- THE WEIGHT (LE MAL-ÊTRE) : Ce film est une réflexion personnelle des effets de la dépression sur la vie d’un individu et le voyage pour en sortir. Réalisé par Craig Commanda de Kitigan Zibi (2014, 4 min.),

- LOST : Elle erre le soir dans les rues, sans nulle part où aller. Derrière les apparences, son sourire cache une tristesse, mais personne ne le sait. Réalisé par Allison Coon-Come de Mistissini (2010, 3 min.). 

- WAYS OF YESTERDAY : À travers le break-dance et le rap, Elliott, le rappeur, et Curtis, le B-Boy, partagent leur expérience de la vie et tentent de motiver les plus jeunes à poursuivre leurs rêves. Un film de Elliott M. Simon de Wikwemikong. (2014, 6 min.).

L'activiste autochtone Elicia Goodsoldier prendra la parole après les projections pour discuter de la notion de traumatismes historiques avec les spectateurs.