Partager sur

Nouvelle

Célébrer et soutenir la culture inuit!

 

Les arts constituent un élément vital de la culture et des traditions inuit. Le 7 novembre, à l’occasion de la Journée internationale des Inuit, le Wapikoni en collaboration avec Musique nomade, la Caisse d’économie solidaire Desjardins et les Éditions Écosociété, a organisé une soirée pour souligner et célébrer les beautés du Nord, les organismes artistiques, culturels et les personnalités qui font rayonner la culture inuit a Montréal.

 

Se déroulant à la Maison des Régions, dans une salle comble, la soirée a débuté par un mot d’ouverture d’Odile Joannette, directrice générale du Wapikoni. Une série de courts métrages réalisés par de   jeunes cinéastes inuit a également été projeté. Les magnifiques images présentes à l’écran ont su communiquer la richesse et la diversité de la culture inuit ainsi que la fierté des cinéastes. 

 La militante écologiste inuk et auteure du livre Le droit au froid, Sheila Watt-Cloutier, était aussi présente pour échanger sur les questions environnementales et la survie de la culture inuit. Accompagnée de  Lisa Koperqualuk, ethnologue inuk, première conservatrice du Musée des beaux-arts de Montréal et Vice-Présidente du Conseil circumpolaire inuit (CCI), elles ont, chacune à leur tour, partagé leurs parcours et leurs aspirations pour la communauté inuit.

 

 

 

 


 

 

La soirée s'est clôturée avec une performance de chants de gorges de Silla and Rise, qui a su captiver le public jusqu'à la fin.