Partager sur

Nouvelle

Des nouvelles de la formation au Pérou

// Maxime Girard, assistant à la formation

C'est donc dans les bureaux de Chirapaq, à Huamanga, que les responsables en communication ─ Soledad Carrasco Sanchez, Jose Antonio Martinez Gamboa et Richard Meneses Huayanay ─ à l'aide de François Laurent, le cinéaste-accompagnateur, ont fait l'apprentissage de moyens scénaristiques et développé trois projets personnels. Les trois intentions traitent de sujets et utilisent des formes différentes, mais relèvent tous du même désir d'illustrer la réalité péruvienne sous différents aspects. Outre l'élaboration de scénario et d'un plan de travail, ils ont reçu une formation de caméra et de prise de son. 

Cependant, l'air des montagnes manquait grandement à l'équipe de tournage et c'est lors du  carnaval de Pujas  que l'équipe a renoué avec les hauteurs. Et pour ce faire les communautés de la région se sont unies pour organiser l’événement. L'équipe a eu la chance de voir plusieurs communautés défiler en dansant et en chantant, vêtues de leur colorés habits traditionnels pour la fête. Ce projet d'une fin de semaine a été initié par Chirapaq avec l'aide de Diana Najarro Rojas, étudiante en communication à l'Université de Huamanga et qui réalise son stage auprès de l'organisme et participe aux différentes activités de formation. Les magnifiques images tournées dans le décor idyllique de la Cordillère des Andes se retrouveront dans le projet vidéo de la jeune femme, qui  renouait avec Pujas, son village d'origine, après quelques années d'études dans l'urbanisation d'Ayacucho. L'équipe du projet audiovisuel sera de retour dans les montagnes durant le mois de mai pour travailler avec la communauté d'Hercomarca, située à quelques kilomètres de Vilcashuaman. Il ne faut pas oublier que le partenariat se déroule jusqu'au mois d'octobre et que l'équipe terrain aura formé à cette date plus d'une trentaine de participants sur les différentes pratiques cinématographiques, en  plus d'accompagner la réalisation d'une quinzaine de films qui seront prêts à être vus partout à travers le monde.