Partager sur

Nouvelle

Emilio Wawatie reçoit le prix Imagine Canada

// Wapikoni

Emilio, tu viens de recevoir le Prix Imagine Canada des mains du gouverneur général, peux-tu nous en dire un peu plus? 

Je participais à un groupe de discussion entre autochtones et non-autochtones et j'ai évoqué le fait que j'avais écrit une chanson avec mon ami Joshua Salt. Cette dernière parlait d'enjeux environnementaux et à quel point il est important de protéger l'eau. C'est là qu'on m'a parlé du prix Imagine Canada et qu'on m'a encouragé à déposer cette chanson car Rideau Hall cherchait à récompenser une œuvre qui évoquait les aspirations de la jeunesse pour le Canada de demain.  

Que signifie cette reconnaissance pour toi? 

J'étais très surpris car j'avais envoyé ma chanson à la dernière minute. Il y avait un prix pour chaque province et j'ai obtenu celui pour le Québec. Ça a été une expérience gratifiante et le fait que je reçoive ce prix dans le cadre de la commission vérité et réconciliation était pour moi très significatif. Même si recevoir ce prix des mains du gouverneur général me semblait contradictoire à mes positions et à mes valeurs, due à mon histoire et celle de ma famille, c’était quand même un pas en avant. J’ai choisi de parler de vérité à la place de réconciliation. Et puis, au bout du compte, ce prix récompense mes idées alors, je vais me l’approprier et en user comme bon me semble.  

Et toi? Tu l’imagines comment le Canada? 

On dit que la jeunesse, c’est la voix du futur. Et quand j’essaie d’imaginer le Canada, je me pose plein de questions! Par exemple, imagine si toute la population canadienne avait dû traverser ce que les peuples autochtones ont subi. Imagine un Canada sans réserve. Moi, je veux qu’on se pose ce genre de questions, car elles renvoient aux faits, à la reconnaissance de la vérité. C’est au tour des jeunes de ma génération de faire évoluer les choses, et ça passe par la connaissance et la reconnaissance de notre Histoire, l’acceptation de la vérité pour que notre pays puisse continuer de se bâtir sur des bases saines grâce à des relations de nations à nations. 

Écoutez la chanson d’Émilio Wawatie et de Joshua Salt au lien suivant : https://soundcloud.com/musiquenomade/emilio-wawatie-et-joshua-salt