Partager sur

Nouvelle

La suite du Wapikoni mobile à l’Instance permanente sur les questions autochtones de l’ONU

// Wapikoni mobile

Le mercredi 29 mai 2013, le Wapikoni mobile a participé à la 12e session de l’Instance permanente sur les questions autochtones à New York. 

Cet événement qui se déroulait du 20 au 31 mai au siège social des Nations Unies avait pour mandat de discuter des questions autochtones liées au développement économique et social ainsi qu’à la culture, l’environnement, l’éducation, la santé et les droits de l’homme. Emilio Wawatie a livré un puissant discours lors de cette rencontre. Les recommandations présentées par la délégation du Wapikoni mobile touchent l’implication des Nations Unies envers le respect de la Déclaration des droits des personnes autochtones ainsi que la recommandation de permettre au Wapikoni mobile de continuer à développer un réseau de jeunes cinéastes autochtones, afin de leur permettre d’avoir une voix commune.
Cliquez ici pour visionner le discours!


Ce fût un honneur pour le Wapikoni mobile de faire partie de cet événement et de rencontrer d’autres organismes qui partageant les mêmes préoccupations envers les jeunes autochtones. Suite à l’Instance permanente sur les questions autochtones, le Wapikoni mobile a eu l’honneur d’être invité à présenter Djodjo Aki (Terre-Mère) réalisé par Steve Papatie originaire de Kitcisakik, lors de la Journée internationale des peuples autochtones au siège social des Nations Unies, le vendredi 9 août. Djodjo Aki a été diffusé sur la chaine UNTV (chaîne de télévision Web de l’ONU) simultanément. 


Le Wapikoni mobile est très fier de cette reconnaissance et du succès de sa participation à l’ONU.