Partager sur

Nouvelle

Lancement de la sélection 2014

// Wapikoni mobile

Dans le cadre du Festival du nouveau cinéma (FNC), le Wapikoni mobile dévoilait en primeur, hier soir, des courts métrages et des vidéoclips de sa sélection 2014, accordant une grande place à la musique. Parmi les invités, une vingtaine de jeunes réalisateurs des Premières Nations du Québec et de l’Ontario se sont déplacés de communautés éloignées pour présenter leurs œuvres. Mentionnons également que la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, la présidente du conseil d’administration du Wapikoni et Grand-Chef du Conseil de la Nation Atikamekw de 2006 à 2013, Mme Eva Ottawa, et le rappeur anishnabe et porte-parole du Wapikoni mobile, Samian, étaient également présents pour célébrer le 10e anniversaire du Wapikoni : dix ans d’intervention et de création audiovisuelle. 

« Je tiens à féliciter chaleureusement les jeunes cinéastes qui ont participé à ce Festival. Depuis les débuts, ces jeunes propulsent le Wapikoni mobile en répondant à cet appel à l’expression et au dépassement. Je veux remercier Manon Barbeau et toute son équipe d’avoir mis en lumière la culture et l’identité autochtone, encore méconnues du grand public il y a une dizaine d’années », a déclaré la ministre Hélène David. 

Trois prix remis aux cinéastes des Premières Nations 

Suite à la projection des 14 courts métrages et vidéoclips, l’un des moments forts de la soirée a été la remise des prix. Deux d’entre eux étaient remis par Bell Média : le Prix spécial « Hommage » et le Prix du public. 

Le Prix spécial « Hommage », décerné exceptionnellement pour les dix ans du Wapikoni, a été remis au cinéaste Kevin Papatie. Originaire de Kitcisakik, une communauté anishnabe en Abitibi, Kevin Papatie participe au Wapikoni mobile depuis plusieurs années en tant que réalisateur, caméraman, preneur de son et coordonnateur. Il a réalisé plusieurs courts métrages récipiendaires de nombreux prix dans les festivals nationaux et internationaux. « L’Amendement », l’une de ses œuvres les plus poignantes, a été présentée en première partie du film « l’Âge des ténèbres », de Denys Arcand, distribué dans 83 salles au Québec et a remporté le Prix du meilleur film en langue autochtone au Festival ImagineNative en 2008. « Figure engagée, prolifique et inspirante du Wapikoni, la nomination de Kevin Papatie s’est faite de manière naturelle tant elle était évidente », a déclaré Manon Barbeau. 

Le Prix du public Bell Média a été remis à Zach Greenleaf de la communauté de Gesgapegiag pour son film « Where The River Widens ». Dans ce court métrage inspiré par l’amitié et le travail des pêcheurs, Zach chante la culture mi’gmaque et son village, Gesgapegiag, là où le fleuve s’élargit. Jean-Pierre Laurendeau, directeur principal programmation Canal D et Investissements - Bell Média, était présent pour remettre ce prix du public et féliciter le travail des jeunes. 

Le troisième prix, celui de l’implication, a été remis à James McDougall de la communauté de Kitigan Zibi, dont le court métrage « The Routes » fait partie de la sélection 2014. Le prix de l’implication récompense un participant du Wapikoni s’étant particulièrement démarqué par sa participation active aux ateliers de formation et par ses capacités de leadership.

Une soirée qui faisait une grande place à la musique

Le dôme de la Place des festivals avait du mal à contenir le public qui s'était déplacé en grand nombre pour assister à cette projection durant laquelle Hip Hop, Heavy metal, chants traditionnels ou encore Americana donnaient le rythme à la soirée et se complétaient à merveille avec les courts métrages. Une soirée qui, nous l'espérons, reflétait dans toute sa diversité le dynamisme et la créativités des cinéastes des Premières Nations!