Partager sur

Nouvelle

Le chef de l'Assemblée des Premières Nations au secours du Wapikoni mobile

Le Devoir   12 août 2011  Cinéma

Shawn A-in-chut Atleo, chef de l'Assemblée des Premières Nations, demande, dans une lettre du 28 juillet adressée à Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences Canada, de reconduire le financement du Wapikoni mobile, après la décision de Service Canada de retirer sa contribution, amputant ainsi l'organisme de la moitié de son budget. «Comme vous le savez bien, ces jeunes sont souvent géographiquement isolés et font face à de grands défis pour réussir sur les plans éducatif et économique», écrit-il.

Cette missive survient après celle que Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, avait adressée de son côté au premier ministre Stephen Harper. Rappelons que les ateliers du Wapikoni mobile, avec leurs roulottes équipées qui permettent à de jeunes autochtones de développer leur créativité par la vidéo et la musique, permettent une grande valorisation identitaire. Le gouvernement demeure muet sur la question, mais plus de 270 lettres de soutien à Wapikoni ont été envoyées à la ministre Finley. En outre, des jeunes des communautés ont mis en ligne des vidéos de protestation à son intention. Depuis 2004, 2000 jeunes ont participé aux activités des studios ambulants, quelque 450 films furent réalisés et 47 prix furent récoltés, remportés dans des festivals nationaux et internationaux.