Partager sur

Nouvelle

Le Chef Jean-Charles Piétacho prend la parole à l’UNESCO au nom du Wapikoni

Pour la première fois de son histoire, le Wapikoni mobile, récemment nommé partenaire officiel de l’UNESCO, a participé au Forum international des ONG partenaires officiels de l’UNESCO les 7 et 8 décembre derniers. Cette huitième édition axée sur les changements climatiques regroupait à Paris des centaines de représentants de 110 pays et accueillait également la nouvelle directrice générale de l’UNESCO, Mme Audrey Azoulay.

Le Wapikoni a invité le Chef d’Ekuanitshit Jean-Charles Piétacho, un leader dans les luttes environnementales au Québec qui a réalisé deux films avec le Wapikoni, à parler en son nom afin de représenter les intérêts autochtones québécois lors des deux jours de la conférence.  

M. Piétacho participait à la séance « Patrimoine mondial, réserves de biosphère et connaissances et actions des peuples autochtones ». Il a d’abord présenté le film Shipu, réalisé par deux jeunes femmes de sa communauté, Shanice Mollen Picard et Uapukun Mestokosho Mckenzie, et qui dénonce l’exploitation des ressources naturelles sur le Nitassinan ainsi que l’enrichissement des gouvernements non autochtones.

Il a ensuite évoqué la mission du Wapikoni, ses réalisations et l’importance d’inclure et d’amplifier les voix des jeunes autochtones dans ces débats. Il a souligné aussi l’importance de la vidéo comme outil de médiation et de sensibilisation aux différentes réalités autochtones.  

Vous pouvez l’entendre dès 6 min 30 sur cette vidéo.


La participation du Wapikoni à l’UNESCO arrive à un moment charnière, car l’UNESCO compte se doter prochainement d’une nouvelle politique sur l'engagement auprès des peuples autochtones. Le Wapikoni est une des rares ONG autochtones partenaires de l’UNESCO et son immense réseau lui confère un statut d’expert en questions autochtones. Rappelons que le Wapikoni a travaillé dans plus de 25 nations et 67 communautés au Canada et à l’international et a fondé le Réseau international de créateurs audiovisuels autochtones (RICAA) en 2014. Le Wapikoni aura ainsi d’autres occasions de participer à des événements et à des forums de l’UNESCO et faire rayonner la voix des jeunes.

Un énorme merci au Chef Piétacho pour ses superbes interventions. Nous tenons également à remercier Claude Audet-Robitaille pour l’accueil chaleureux.

Mme Élaine Ayotte, Ambassadrice et déléguée permanente du Canada auprès de l’UNESCO
est entourée du Chef Jean-Charles Piétacho (gauche)et de Mme Claude Audet-Robitaille,
(droite) Conseillère au Ministère des relations internationales et de la Francophonie

***Crédits photos: Claude Audet-Robitaille