Partager sur

Nouvelle

Le film Huis clos, réalisé par Délina Gunn, honoré au Festival Présence autochtone !

// Wapikoni mobile

La 23e édition de Présence autochtone à Montréal a été couronnée de succès pour le Wapikoni mobile. Du 30 juillet au 5 août 2013, le festival a mis en valeur les artistes autochtones provenant de différents horizons.

Parmi les films sélectionnés au Festival Présence autochtone, dix courts métrages produits par le Wapikoni étaient parmi les heureux élus. Le film Huis clos, de la réalisatrice Délina Gunn, originaire de Kitcisakik, s’est vu décerner trois prix importants; le Prix coup de cœur Télé Québec, le Prix Jeune Espoir Main Film et le Prix du Court métrage ex æquo avec l’Enfance déracinée de Réal Junior Leblanc. Soulignons que l’Enfance déracinée et Blocus 138 réalisés par Réal Junior Leblanc ont obtenu une mention spéciale décernée par le jury du Prix Coup de cœur Télé Québec. 

Huis clos a été décrit comme étant «un film lucide et courageux, qui témoigne à la fois des difficultés vécues par une famille algonquine et de la nécessité de changer les choses, où l’objectivité du constat n’oblitère pas la tendresse du regard.» 

Encore une fois, les jeunes créateurs autochtones du Wapikoni mobile s’illustrent dans le monde cinématographique grâce à la qualité de leurs œuvres. Bravo à Délina Gunn et Réal Junior Leblanc!

Délia Gunn, Réal Junior Leblanc lros de la remise des Prix de Présence autochtones