Partager sur

Nouvelle

Nouvelle directrice générale au Wapikoni mobile


Manon Barbeau, Présidente fondatrice du Wapikoni mobile, est très heureuse d’annoncer la nomination d’Odile Joannette, Innue et Québécoise, au poste de directrice générale de l’organisme autochtone. Madame Joannette entrera en fonction le 3 avril et sera à la tête des orientations stratégiques et des opérations. Mme Barbeau se consacrera, quant à elle, à la consolidation des partenariats et au développement international, ainsi qu'à la vision artistique et pédagogique du Wapikoni.

« C’est avec un immense plaisir que l’équipe du Wapikoni accueille Odile Joannette dans ses nouvelles fonctions. Je suis convaincue que sa personnalité rassembleuse, son professionnalisme et ses compétences incontestables, contribueront à ce que le Wapikoni poursuive sa mission auprès d’un nombre grandissant de jeunes dans les communautés autochtones au Canada et à l’international » a déclaré Manon Barbeau.

Odile Joannette œuvre depuis près de vingt ans à la défense et à la promotion des droits des peuples autochtones ainsi qu’à l’amélioration de leurs conditions de vie. Elle siège au Conseil de l’Ordre de Montréal et compte parmi les 15 membres qui composent la Table sur la diversité, l’inclusion et la lutte contre les discriminations. Elle est aussi membre fondatrice et administratrice de DestiNATIONS : Carrefour international des Arts et Cultures des Peuples autochtones et du RÉSEAU pour la Stratégie urbaine de la communauté autochtone à Montréal. Elle siège depuis peu au conseil d’administration du projet de Centre de santé autochtone de Montréal. Elle était, depuis 2014, la directrice des partenariats et des communications au sein de la Commission responsable du développement des ressources humaines, de l’emploi et de la formation pour l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador.

À propos du Wapikoni mobile

Fondé par le Conseil de la Nation Atikamekw, le Conseil des jeunes des Premières Nations du Québec et du Labrador et la cinéaste Manon Barbeau, le Wapikoni mobile est un studio ambulant de formation et de création audiovisuelle et musicale dédié aux jeunes autochtones. Depuis 2004, des milliers de participants du Wapikoni issus de 25 nations au Canada et à l’étranger ont participé à la réalisation de plus de 1000 courts métrages traduits en plusieurs langues et récipiendaires de 160 prix et mentions dans des festivals nationaux et internationaux. Depuis 2017, le Wapikoni est un partenaire officiel de l’UNESCO.

Suivez les dernières nouvelles et découvrez l’itinéraire et des photos/vidéos
prises sur le vif sur
Facebook, Twitter et Instagram.