Partager sur

Nouvelle

Remise deux distinctions prestigieuses

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Le Wapikoni mobile et Manon Barbeau

récipiendaires aujourd’hui de deux distinctions prestigieuses

Hommage du 50e anniversaire du ministère des Relations internationales et de la Francophonie

au Wapikoni mobile

Et l’insigne de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des lettres de la République française

à sa cofondatrice Manon Barbeau

Montréal, le 12 septembre 2018 – Véritable outil de rayonnement au service des voix de la jeunesse autochtone, le Wapikoni mobile a été honoré aujourd’hui d’une médaille hommage du 50e anniversaire du ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF). Un doublé honorifique puisque sa cofondatrice, Mme Manon Barbeau, cinéaste au regard sensible et empreinte d’une grande humanité, a aussi reçu une autre distinction prestigieuse : l’insigne de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des lettres de la République française. À l’occasion d’une cérémonie, ces deux hautes distinctions ont été remises par Maria Mourani, représentante du gouvernement du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO, et par Laurence Haguenauer, consule générale de France à Québec.

Hommage 50e du MRIF au Wapikoni mobile

Mme Maria Mourani a remis la médaille hommage du 50e anniversaire du ministère des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF) à Mme Manon Barbeau, afin de « souligner la contribution au rayonnement international du Québec, notamment grâce au projet de studios ambulants Wapikoni mobile ». Grâce à sa fougue créatrice, Manon Barbeau a su insuffler une approche novatrice au Wapikoni mobile – un organisme autochtone de bienfaisance devenu un partenaire officiel de l'UNESCO en 2017. Les ateliers de création et de formation ont été offerts d’un océan à l’autre au Canada, mais aussi en Bolivie, au Pérou, au Panama, en Chili, en Colombie et plus récemment en Turquie, Jordanie et dans les territoires palestiniens. Après 14 ans d’existence, des milliers de participant(e)s ont été initié(e)s au cinéma et à la compréhension de son impact au service des transformations sociales et sociétales. Aujourd’hui, la collection du Wapikoni compte plus de 1000 courts métrages et 750 créations musicales. Il s’agit sans conteste d’une contribution exceptionnelle au patrimoine culturel mondial. Déjà, 163 prix et distinctions ont été attribués aux cinéastes autochtones émergents lors de festivals nationaux et internationaux ! Comme d’ailleurs le démontre avec éloquence Wapikoni mobile, le documentaire réalisé par Sonia Bonspille-Boileau (Nish Média) disponible pour visionnement à TOU.TV.

Médaille du 50e anniversaire du MRIF          

Dans le cadre du 50e anniversaire du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, le ministère remet un prix reconnaissance – la médaille hommage du 50e anniversaire du MRIF – à des personnalités qui ont significativement contribué à l’avancement des relations internationales du Québec. Mentionnons qu’au cours de la dernière année, feu Paul Gérin-Lajoie créateur du ministère de l'Éducation du Québec, et Yves Bigot, directeur général de la chaîne TV5 Monde, ont notamment reçu la médaille du 50e du MRIF.

Manon Barbeau nommée Chevalier dans L'Ordre des Arts et des Lettres de la République française     

Récipiendaire de multiples prix et distinctions, Manon Barbeau a œuvré comme cinéaste pour plusieurs organismes, dont Télé-Québec et l’Office national du film du Canada (ONF). En 2004, elle a cofondé le Wapikoni mobile avec le Conseil de la Nation Atikamekw et le Conseil des Jeunes des Premières Nations avec le soutien de l’Assemblée des Premières Nations Québec Labrador (APNQL) ​et de l’ONF. La même année, elle crée Vidéo Paradiso destiné aux jeunes de la rue. Nommée Fellow Ashoka en 2009, officière de l’Ordre national du Québec en 2014 et membre de l’Ordre du Canada, la cinéaste est également récipiendaire du prix Albert-Tessier, la plus haute récompense en matière de cinéma au Québec.

« Ces reconnaissances me touchent profondément parce qu’elles récompensent le travail acharné de tous ceux et celles qui ont contribué avec moi à donner une voix, par le cinéma, aux autochtones du Canada et d’ailleurs dans le monde. Cet honneur je le partage donc avec eux en les remerciant du fond du cœur pour leur confiance et leur dévouement », a souligné Manon Barbeau.

L'Ordre des Arts et des Lettres

L’Ordre des Arts et des Lettres est un ordre honorifique décerné annuellement par le ministre de la Culture de la République française en fonction de recommandations qui lui sont transmises par le préfet et le conseil de l’Ordre des Arts et des Lettres. Parmi les personnalités québécoises ayant reçu l'insigne de Chevalier, soulignons notamment la metteuse en scène Denise Filiatrault et le cinéaste Xavier Dolan.

Wapikoni mobile

Ministère des Relations internationales et de la Francophonie

Conseil de l’Ordre des Arts et des Lettres