Partager sur

Nouvelle

Le Wapikoni mobile s’envole à la rencontre du Panama!

// Wapikoni mobile

Du 15 juillet au 27 juillet 2013, la jeune réalisatrice autochtone Marie-Pier Ottawa, accompagnée de Manon Barbeau et Frédéric Julian, a voyagé au Panama afin de présenter son court-métrage Micta durant l’ouverture officielle du Festival internacional de cine documental (Festival International de cinéma documentaire). 

Cette opportunité au Panama a été réalisée grâce à l’appui de l’ambassade du Canada. La cinéaste a eu la chance d'échanger avec le public sur sa vision du cinéma autochtone et des différences culturelles, politiques, économiques et artistiques. Plusieurs courts métrages du Wapikoni mobile ont été diffusés dans différents villages de la région durant le Festival. 

La semaine de formation d’initiation au cinéma documentaire du Wapikoni mobile s’est conclue avec une projection officielle aux accents festifs des courts métrages produits par les participants. 

« J’ai beaucoup aimé mon expérience, c’était vraiment bien la semaine à Piriati ainsi que les projections dans les autres villages. J’ai été très bien accueillie, ils me considéraient comme une sœur. Je suis contente d’avoir la chance de voyager et de rencontrer d’autres gens comme moi. Des fois c’est drôle de voir la ressemblance dans les mots, la culture, les façons de faire avec les autres nations. » souligne Marie-Pier Ottawa 

Le projet de développement et de formation au Panama, basé sur la méthodologie wapikonienne Apprendre-en-faisant, a ainsi favorisé l’échange des connaissances et des pratiques cinématographiques avec les communautés autochtones de Kuna et d’Embera. 

Cette belle collaboration a certainement enrichi les liens entre le Wapikoni mobile et le Panama. Le Wapikoni mobile est un partenaire majeur de projets se déroulant actuellement au Pérou, Bolivie et au Chili.