Partager sur

Nouvelle

Le Wapikoni rayonne à la Berlinale et en Hongrie

Du 21 au 28 février dernier, le Wapikoni a participé pour la première fois à la 70e Berlinale avec une délégation pancanadienne de huit représentant·e·s, dont cinq artistes du collectif. Six courts métrages ont été projetés lors du volet Berlinale Shorts, où l’équipe du Wapikoni a été invitée à prendre la parole lors d’un échange public à l’Ambassade du Canada à Berlin.

                                       
                                         De gauche à droite: Tania Choueiri, Jazmine Smith, Jani Bellefleur-Kaltush, Gloria Morgan, Jack Belhumeur, Odile Joannette, Jemmy Echaquan Dubé

La délégation était composée des participant.e.s-cinéastes Jemmy Echaquan Dubé, Douglas Grégoire, Jack Belhumeur, Gloria Morgan et Jazmine Smith. Accompagnée d’Odile Joannette, directrice générale, Tania Choueiri, responsable à la distribution et au développement des publics, et Jani Bellefleur-Kaltush - responsable à la mobilisation et l’impact collectif, l’accueil reçu tout au long du festival et des activités fût très chaleureux. Les projections ont été un succès !

Cette présence a permis de faire connaître le Wapikoni et a contribué au rayonnement des œuvres magnifiques des artistes du collectif. Ce fût aussi l’occasion de participer à plusieurs événements de réseautage en compagnie de professionnels du milieu cinématographique à l’international (diffuseurs, producteurs·trices, représentant·e·s de festivals de cinéma, etc.). Une opportunité unique pour continuer à démontrer le pouvoir de l’art au service au service des communautés et l’intérêt de faire émerger les excellences créatives !

 

                                    
   Sur la première photo, la délégation pancanadienne du Wapikoni au DocSalon du Marché du Film Européen, et sur la deuxième photo, Odile Joannette en compagnie de la directrice de Berlinale Shorts

En plus d’animer un échange sur l’impact positif du court métrage dans les communautés lors du DocSalon au Marché du Film Européen, Odile Joannette a aussi été invitée à prendre la parole par la directrice de Berlinale Shorts lors de l’événement Shorts, Communities and Conversations. Une activité organisée en collaboration avec Kanada Kultur, imagineNATIVE Film + Media Arts Festival. La discussion avait pour thème la manière dont la production de courts métrages peut créer des liens et bâtir des ponts dans les communautés. Devant une salle comble, Odile Joannette a partagé sa vision de la souveraineté narrative.

Une présence remarquée qui continue à Budapest

Après la Berlinale, deux membres de la délégation – Tania Choueiri et Jemmy Echaquan Dubé – se sont rendues à Budapest en Hongrie pour la 10e édition du Festival de la Francophonie, où quatre courts métrages réalisés par des cinéastes du collectif ont été présentés. Le 27 février dernier, ces deux membres furent les invités d’une rencontre avec le public portant sur la collection du Wapikoni, le travail de production, les méthodes narratives et les cinq films réalisés par Jemmy Echaquan Dubé.