Partager sur

Nouvelle

Le Wapikoni, une inspiration à l'international

L’expertise canadienne du Wapikoni mobile, du Festival Présence autochtone et d’IsumaTV en matière de diversité des expressions culturelles reconnue sur la scène internationale

La directrice générale du Wapikoni mobile Manon Barbeau, le directeur du Festival Présence autochtone André Dudemaine, et Gabriela Gamez du réseau multimédia pour cinéastes autochtones IsumaTV participent à une rencontre internationale sur le thème de la diffusion de la création audiovisuelle autochtone qui se déroule du 11 au 13 août à San Bernardino, au Paraguay. Outre les trois experts canadiens, des représentants d’Argentine, du Brésil, de l’Uruguay, de Bolivie, du Pérou, du Chili, de Colombie, du Mexique, de la France, des États-Unis et de Cuba vont élaborer une stratégie destinée à sensibiliser les leaders d’opinion à l’importance d’inclure la création audiovisuelle autochtone et communautaire dans les débats publics nationaux sur la diversité des expressions culturelles. « Cette rencontre internationale contribue à la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles» ratifiée par le Canada et 111 autres pays ainsi que l’Union européenne. Manon Barbeau, André Dudemaine et Gabriela Gamez sont bien placés pour faire avancer le débat sur la place accordée à l’expression des cultures autochtones si importante dans la région des Amériques. La conférence est organisée par la Coalition pour la diversité culturelle du Paraguay, membre de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC), avec l’appui de l’UNESCO.