Partager sur

Nouvelle

Une délégation du Wapikoni à la Conférence mondiale des peuples autochtones 2014

// Wapikoni Mobile

Une délégation de participants du Wapikoni composée de Melissa Mollen Dupuis, de Lina Gunn et de Jani Bellefleur Kaltush, accompagnées du cinéaste formateur François Laurent, s’est rendue à New York du 20 au 24 septembre afin de participer à la Marche mondiale contre les changements climatiques et à la Conférence mondiale sur les peuples autochtones 2014 qui se déroulait à l’ONU. 

Les peuples autochtones du monde entier étaient réunis à ces deux événements et durant deux jours, à l’ONU, ont fait la promotion de la mise en œuvre des droits des peuples autochtones énoncés dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA). La délégation du Wapikoni a ainsi pu assister à l’adoption du document final de la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale, dite Conférence mondiale sur les peuples autochtones, affirmant la mise en œuvre de leur droits et la promotion de l’atteinte des objectifs de développement à l’échelle internationale. 

Ce séjour à New York mettait un terme au projet « Leaders en action », un projet pilote de prévention de la toxicomanie et de la criminalité chez les jeunes autochtones plus à risque, en collaboration avec la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) et financé par Sécurité publique Canada. Amorcé depuis novembre 2011, ce projet qui se déroulait sur 3 ans, ciblait 4 communautés.