Partager sur

Nouvelle

Wapikoni et Yo-Yo Ma

Wapikoni et Yo-Yo Ma : une collaboration inoubliable !

Dans le cadre du Festival Bach Montréal, le Wapikoni a organisé le samedi 8 décembre dernier, une session d’engagement communautaire avec le violoncelliste de renommée mondiale Yo-Yo Ma. Cet événement qui s'est tenu au White Wall Studio Montréal, regroupait projections de films, discussions et performances artistiques. Le panel de discussion avait pour thématique les médias et les technologies vus sous un angle autochtone. Il abordait comment les identités, les cultures, l’art et les valeurs contribuent aux transformations sociales et permettent d'accroître l'empowerment et la participation des peuples autochtones au Canada. On retrouvait parmi les panélistes : Odile Joannette, directrice générale du Wapikoni, le cinéaste Kevin Papatie, l'artiste multidisciplinaire innue Natasha Kanapé Fontaine, le duo Jason Lewis et Skawennati, co-fondateurs et codirecteurs de l’organisme AbTec (Aboriginal Territories in Cyberspace) ainsi que l’avocate Karina Kesserwan. Pour clôturer la soirée en beauté, le chanteur et acteur Émile Proulx-Cloutier et la poétesse Natasha Kanapé Fontaine ont interprété la chanson « Maman » - adaptation de «  Mommy » popularisée par Pauline Julien - en compagnie de Yo-Yo Ma. 

Visionnez cette interprétation mémorable sur notre page Facebook.  

De gauche à droite : Yo-Yo Ma, Odile Joannette, Natasha Kanapé Fontaine et Kevin Papatie

De gauche à droite : Karina Kesserwan, Yo-Yo Ma, Kevin Papatie, Natasha Kanapé Fontaine, Émile Proulx Cloutier et Manon Barbeau