Délia Gunn

Délia Gunn

Partager sur

Biographie

Née à Kitcisakik, Délia participe aux activités du Wapikoni mobile dans sa communauté depuis 2007. Son premier film Je cache, est un poème sur ce qui se cache dans son cœur, ses souhaits, ses peurs et le pardon. Celui qui aimait l’eau portait sur la mort d’un ami cher. En 2010, elle signe la réalisation de Déboires qui porte sur l’arrêt de consommation de sa sœur et d’elle-même. Délia est une fille rieuse, dynamique, impliquée, fiable. Elle aime les arts en général et le dessin aux pastels. Elle a un rêve : voir grandir son fils dans un environnement sain. La naissance de Jocelyn est une double fierté, celle d’avoir mis au monde un magnifique garçon et celle d’avoir, depuis, complètement arrêté de boire. Publiée en 2010.


Prix

  • 2012 - Prix Jeunesse - Festival Ciné Alter'Natif à Nantes, France
  • 2010 - Prix « Coup de cœur » du concours « T’as juste une vie » - Commandité par le ministère de la Santé et des Services sociaux, Québec
  • 2011 - Prix du meilleur film d’animation - Festival Présence autochtone, Montréal
  • 2013 - Prix coup de coeur Télé-Québec - Festival Présence autochtone, Montréal
  • 2013 - Prix du meilleur court-métrage - Festival Présence autochtone, Montréal
  • 2013 - Prix jeune espoir Mainfilm - Festival Présence autochtone, Montréal

Film(s)