Evelyne Papatie

Evelyne Papatie

Partager sur

Biographie

Evelyne Papatie est originaire de Kitcisakik, une communauté algonquine située en Abitibi. Elle prend part au Wapikoni mobile depuis six ans, en tant que participante, réalisatrice, caméraman, preneuse de son et monteuse. Elle a réalisé 6 courts-métrages dans le cadre du projet. Le film «Kokom déménage», co-réalisé avec Vince Papatie, a été présenté en première partie du film «Le peuple invisible», de Richard Desjardins et Robert Monderie, distribué dans plusieurs salles au Québec à la fin de l’année. Le film qu’elle a tourné au Brésil dans une communauté ikepeng est très en demande dans des festivals partout dans le monde. Evelyne est depuis plusieurs années très impliquée au sein du Conseil Anicinapek de sa communauté et elle est également présidente du conseil d’administration du Wapikoni mobile et productrice du Studio Miskwadesi de Kitcisakik. Récemment, son projet déposé à Téléfilm Canada dans le cadre du programme Histoires autochtones a été accepté pour développement de scénario.


Prix

  • 2009 - 3ième place dans la catégorie Documentaires internationaux - VI Festival Internacional de Cortometrajes de Cuzco, Pérou
  • 2009 - Mention spéciale au prix de l’Identité - Festival de cine de los Pueblos Indigenas y las naciones sin de Valparaiso, Chili
  • 2009 - Mention spéciale Mark Haslam Award - Festival Planet in Focus, Toronto
  • 2010 - Prix Jeunesse - Festival Ciné Alter’Natif à Nantes, France

Film(s)