Jani Bellefleur-Kaltush

Jani Bellefleur-Kaltush

Partager sur

Biographie

Jani Bellefleur-Kaltush, 25 ans, a accueilli le Wapikoni mobile à bras ouverts lorsque ce studio ambulant de formation et de création audiovisuelle et musicale se rendait pour la première fois à Natashkuan dans sa communauté innue. Elle s’est beaucoup impliquée comme coordonatrice et à la réalisation de son film, Ne le dis pas. Celui-ci, présenté en compétition officielle aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), aux Rendez-vous du cinéma québécois à Montréal et au Festival Regard sur le court métrage au Saguenay, a remporté un vif succès. Jani, qui désire poursuivre une carrière de cinéaste, était présente à ces trois festivals pour présenter son film, rencontrer des cinéphiles et nouer des liens avec d’autres cinéastes. Elle a dernièrement travaillé sur le film de Yves Sioui-Durand, un des premiers films de fiction sur les autochtones. Cette expérience a débouché sur un poste d’adjointe à la production dans la maison de production du réalisateur. Publiée en 2010.


Prix

  • 2010 - Meilleur court métrage documentaire - Festival ImagineNATIVE, Toronto

Film(s)