Jani Bellefleur-Kaltush

Jani Bellefleur-Kaltush

Partager sur

Biographie

Jani Bellefleur-Kaltush a travaillé pour la première fois avec le Wapikoni en 2009 lors du passage du studio ambulant dans sa communauté innue de Nutashkuan. Elle s’est impliquée comme coordonnatrice ainsi qu’à la réalisation de son film « Ne le dis pas ». Celui-ci, présenté en compétition officielle aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), aux Rendez-vous du cinéma québécois à Montréal et au Festival Regard sur le court métrage au Saguenay, a remporté un vif succès. En 2011, elle a été assistante de production sur le film « Mesnak » de Yves Sioui-Durand, un des premiers films de fiction sur les autochtones. Cette expérience a débouché sur un poste d’adjointe à la production chez le producteur. En 2015, elle a étudié en réalisation cinéma à l’INIS avant d’aller travailler dans une salle de cinéma hybride en France. Elle travaille également comme traductrice innu-français. En 2017, elle a participé à une exposition collective au Musée des Beaux-Arts intitulée Kushapetshekan / Kosapitcikan. Elle compte la France, la Belgique, les Pays-Bas, l’Angleterre, les États-Unis, le Pérou et le Guatemala comme pays qu’elle a visités.


Prix

  • 2010 - Meilleur court métrage documentaire - Festival ImagineNATIVE, Toronto

Film(s)