Mélanie Kistabish

Mélanie Kistabish

Partager sur

Biographie

Mélanie Kistabish est une jeune femme algonquine de la communauté de Pikogan. En 2004, elle réalisait son premier court-métrage documentaire, "Vivre comme Anna". C’est en imaginant des collections de vêtements qu’elle a réussi à établir une connexion entre deux mondes en profonde opposition : le monde de ceux qu’elle appelle « les Blancs » et celui des siens, les Anishnabes. Dans «Lac Abitibi», réalisé en 2005, la jeune algonquine se questionne sur ses propres origines. Avant l’adoption de la loi fédérale sur les Indiens, le Lac Abitibi était un lieu de rassemblement pour les siens. Mélanie retrace l’histoire des lieux, traquant un passé oublié. On y découvre la volonté politique et religieuse de «civiliser» les peuples des premières nations. C’était il y a cinquante ans à peine. Mélanie s’est investie à nouveau dans l'aventure Wapikoni. Lors du passage du motorisé dans sa communauté au mois de mai 2006, la jeune femme occupe le poste de coordonnatrice autochtone, assurant ainsi un lien prévilégié entre sa communauté et la Corporation Wapikoni mobile.


Film(s)